Édifice Wilkins

Édifice Wilkins


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Le bâtiment Wilkins fait partie de l'University College London et abrite la bibliothèque principale de l'université sous son dôme octogonal.

Histoire du bâtiment Wilkins

L'University College London (connu sous le nom d'UCL) a été fondée en février 1826 sous le nom d'Université de Londres. Elle était largement considérée comme une alternative anglicane aux universités existantes d'Oxford et de Cambridge. Beaucoup considèrent le philosophe Jeremy Bentham comme le «père spirituel» de l'UCL - ses idées radicales sur la réforme de l'éducation et ses critiques de la société et de l'establishment ont certainement été une inspiration pour les fondateurs de l'université.

Le bâtiment Wilkins a été conçu par l'architecte William Wilkins en 1827 - conçu à l'origine pour être beaucoup plus grand, les fonds ont commencé à s'épuiser et les plans originaux de Wilkins n'ont été achevés qu'à la fin du 20e siècle. Il comprend la bibliothèque principale, la galerie Flaxman, les cloîtres et le dôme. La façade classique en forme de temple était typique de l'architecture néoclassique de l'époque et reste quelque peu emblématique.

En 1836, l'université a été officiellement incorporée à l'université plus large de Londres sous le nom de University College - King's College était l'autre membre. En 1878, l'Université de Londres est devenue la première université (avec l'Université de Bristol) à être autorisée à décerner des diplômes aux femmes - bien qu'elles n'aient pas été autorisées à étudier la médecine avant la Première Guerre mondiale.

L'université a été lourdement bombardée pendant la Seconde Guerre mondiale - son emplacement central en faisait une cible pour la Luftwaffe - et presque tous les départements et facultés ont été délocalisés ailleurs au Royaume-Uni. Tout au long du XXe siècle, elle n'a cessé de se développer et dispose aujourd'hui de départements dédiés à la recherche spécialisée et de pointe en tous genres. Elle reste une université de classe mondiale produisant des recherches pionnières.

Le bâtiment Wilkins aujourd'hui

Le bâtiment Wilkins est ouvert aux visiteurs qui souhaitent visiter la bibliothèque principale ou le musée d'art de l'UCL, qui possède une collection d'estampes et de dessins de maîtres anciens, dont Dürer, Rembrandt, Turner et Constable, ainsi que les diplômés de la Slade School of Art (une extension de l'UCL), comprenant des œuvres de Paula Rego et Jenny Saville. Les sculptures du XIXe siècle de John Flaxman peuvent être visitées dans le musée Flaxman dédié. Il y a une petite boutique sur place et de nombreux cafés à proximité.

Se rendre au bâtiment Wilkins

L'UCL est située à Bloomsbury, au cœur du centre de Londres. Les stations de métro les plus proches sont Euston Square (Metropolitan, Circle, Hammersmith & City) et Goodge Street (Northern Line), et les bus 18, 30, 73, 134 et 205 s'arrêtent à 1 minute sur Euston Road.


Histoire

Conçu par Hammel Green et Abrahamson, Inc. (HGA), ce lieu a ouvert ses portes en 1998 pour compléter l'auditorium Roy Wilkins et le centre civique St Paul. Peu de temps après son ouverture, le Civic Center a été démoli et le sol a été fauché pour construire le Xcel Energy Center. Depuis, le Centre Riverain Saint-Paul est devenu un lieu réputé pour des événements de tous genres afin d'aider à soutenir les communautés, d'avoir un impact positif, de créer du dynamisme et de favoriser les liens.

L'architecture et le style du bâtiment sont composés de nombreux matériaux de Saint Paul et du grand Minnesota, y compris la brique et le bois des bois du nord. Les fenêtres étaient au centre de la conception, offrant une belle vue sur la rivière depuis la falaise. À l'intérieur de ce lieu, les clients découvriront des œuvres uniques de Public Art Saint Paul, y compris des fenêtres en verre gravé et un sol en terrazzo primé.

Reconnu pour son leadership en matière de développement durable. Ce lieu fait partie d'un campus qui a été l'un des premiers lieux à offrir le compostage organique à ses invités. C'était le premier bâtiment à obtenir les certifications de durabilité LEED, Green Globes et APEX / ASTM. Il continue de fonctionner de manière à soutenir des événements et des opérations durables.

  • Emplacement: Saint-Paul, Minnesota, États-Unis
    • Adjacent au Xcel Energy Center et au légendaire auditorium Roy Wilkins
    • Événement FANtasy All Star 2004 de la Ligue nationale de hockey
    • Championnats nationaux de gymnastique des États-Unis 2006
    • Siège des médias de la Convention nationale républicaine de 2008
    • 2018 NFL SuperBowl Goût de la NFL "Party with a Purpose"
    • Site de la Journée des médias de la NFL 2018
    • Visites multiples de présidents des États-Unis et d'autres dignitaires mondiaux
    • Éducation Minnesota&rsquos MEA Conference
    • American Craft Council - Salon des métiers d'art de Saint Paul
    • Donnie Smith Invitational Bike Show
    • Fête des Nations
    • Célébration du Nouvel An Hmong
    • Let&rsquos Play Hockey Expo
    • Minnesota Home & Patio Show
    • Spectacle des sportifs du Minnesota
    • Événements de la Ligue des lycées de l'État du Minnesota
    • Salon de la pêche sur glace et des sports d'hiver à Saint-Paul
    • Starkey Hearing Foundation&rsquos &ldquoSo the World May Hear&rdquo Gala

    Adresse du Centre de la rivière Saint-Paul

    175, boulevard Kellogg Ouest
    Saint-Paul, MN 55102

    (651) 265-4800
    [e-mail protégé]


    Découvrir la structure de l'ADN

    La molécule qui est à la base de l'hérédité, l'ADN, contient les modèles de construction des protéines dans le corps, y compris les différentes enzymes. Une nouvelle compréhension de l'hérédité et des maladies héréditaires a été possible une fois qu'il a été déterminé que l'ADN se compose de deux chaînes torsadées l'une autour de l'autre, ou doubles hélices, de groupes phosphate et sucre alternés, et que les deux chaînes sont maintenues ensemble par des liaisons hydrogène entre des paires de bases organiques : adénine (A) avec thymine (T) et guanine (G) avec cytosine (C). La biotechnologie moderne repose également sur la connaissance structurelle de l'ADN - dans ce cas, la capacité du scientifique à modifier l'ADN des cellules hôtes qui produiront ensuite un produit souhaité, par exemple l'insuline.

    L'arrière-plan du travail des quatre scientifiques a été formé par plusieurs percées scientifiques : les progrès réalisés par les cristallographes aux rayons X dans l'étude des macromolécules organiques la preuve croissante fournie par les généticiens que c'était l'ADN, et non la protéine, dans les chromosomes qui était responsable de l'hérédité Erwin La découverte expérimentale de Chargaff qu'il y a un nombre égal de bases A et T et de bases G et C dans l'ADN et la découverte de Linus Pauling que les molécules de certaines protéines ont des formes hélicoïdales - obtenu grâce à l'utilisation de modèles atomiques et d'une connaissance approfondie des possibles disposition de divers atomes.


    L'histoire des investissements étrangers aux États-Unis jusqu'en 1914

    Un pays en développement : 1607-1874 -- Les premiers investissements : 1607-1776 -- Indépendance politique/dépendance économique : 1776-1803 -- Un demi-siècle de développement : 1803-1853 -- Les décennies périlleuses au milieu du siècle : 1854- 1874 -- La plus grande nation débitrice du monde : 1875-1914 -- Le cadre -- Chemins de fer et terres -- Métaux précieux et charbon, fer, acier -- Autres minéraux : du cuivre au pétrole -- Nourriture, boissons, tabac et produits d'épicerie -- Textiles, habillement, maroquinerie et produits connexes -- L'industrie chimique -- Autres industries manufacturières -- Services bancaires -- Services financiers, commerciaux et de communication -- Autres services -- Les réactions aux investissements étrangers aux États-Unis

    engagé à conserver 20160630

    Access-restricted-item true Addeddate 2018-06-18 02:24:11 Bookplateleaf 0006 Boxid IA1263409 Appareil photo Sony Alpha-A6300 (Control) Collection_set china External-identifiant urn:oclc:record:1149167283 Foldoutcount 0 Identifier historyoforeign0000wilk Identifier-ark ark:/13960/t2j74bm5v Facture 1213 Isbn 0674396669
    9780674396661 LCCN 88019129 Ocr FineReader 11,0 (Extended OCR) Openlibrary_edition OL2042376M Openlibrary_work OL4630889W Pages 1090 Ppi 300 Printer DYMO_LabelWriter_450_Turbo Republisher_date 20180622141757 Republisher_operator [email protected] Republisher_time 2120 20180618054415 scandate Scanner ttscribe5.hongkong.archive.org Scanningcenter hongkong Tts_version v1.58- final-25-g44facaa

    Quartier historique de Sutro

    Adolph Heinrich Joseph Sutro (29 avril 1830 - 8 août 1898) était le 24e maire de San Francisco de 1894 à 1896. Né à Aix-la-Chapelle, en Prusse, Sutro a fait des études d'ingénieur et est arrivé aux États-Unis en 1850 à l'âge de vingt ans. Il a fait sa fortune en asséchant et en dégazant les puits de mine du Comstock Lode au Nevada.

    Après son retour du Comstock en 1879, il a augmenté sa richesse par de grands investissements immobiliers à San Francisco tels que Land's End, Mount Sutro et Mount Davidson. Il a construit un domaine modeste mais unique dans ce qui est maintenant le parc Sutro Heights. Sutro a ouvert son domaine au public et a été présenté comme un populiste pour divers projets qui ont profité à la population en général.

    La réputation de Sutro en tant que fournisseur de divertissements et de culture pour la personne moyenne a conduit le Parti populiste à le recruter pour se présenter à la mairie. Il a gagné sur une plate-forme anti-grande entreprise mais n'a pas été considéré comme un maire à succès – sa carrière politique n'a duré que deux ans. Au moment de sa mort, en 1898, sa fortune était considérable et ses affaires juridiques en plein désarroi. En conséquence, ses héritiers se sont battus amèrement sur ses avoirs. Pour plus d'informations sur cet homme fascinant, suivez les liens ci-dessous.

    Juste au nord de Cliff House se trouvent les ruines historiquement protégées des grands bains Sutro construits par Adolph Sutro. Sutro développait le projet depuis des années, tentant à quatre reprises d'isoler le site des vagues à l'aide de digues, dont les trois premières se sont effondrées dans l'océan Pacifique. Le 14 mars 1896, les bains Sutro ouvrent enfin leurs portes à un public ébloui pour un coût de plus de 500 000 $. Répartis sur trois acres, les détails artistiques et l'ingéniosité technique étaient impressionnants.

    Un portail grec classique s'ouvrait sur une immense enceinte en verre contenant un réservoir d'eau douce et six réservoirs d'eau salée, tous à différentes températures. Ensemble, les piscines contenaient 1 685 000 gallons d'eau de mer et pouvaient être remplies ou vidées en une heure par les marées hautes ou basses. Il y avait 20 000 maillots de bain et 40 000 serviettes à louer ainsi que des toboggans, des trapèzes, des tremplins et un plongeon en hauteur pouvant accueillir jusqu'à 1 600 baigneurs.

    Le bâtiment contenait trois restaurants pouvant accueillir 1 000 personnes assises et était rempli de trésors que Sutro avait collectés au cours de ses voyages. Un amphithéâtre de 3 700 places offrait des divertissements et jusqu'à 25 000 personnes pouvaient visiter chaque jour pour seulement 10 cents (25 cents pour la natation). Le rêve de Sutro s'est réalisé alors que la population de San Francisco affluait vers les bains en empruntant le chemin de fer d'excursion qu'il avait construit pour les atteindre. La voie ferrée existe toujours en tant que sentier pédestre le long des falaises de Land's End.

    En 1937, le petit-fils de Sutro réalisa que les bains n'avaient plus de succès commercial, il transforma donc le grand réservoir en patinoire. Les bains Sutro n'ont jamais retrouvé leur popularité et les revenus du patinage n'étaient pas suffisants pour entretenir l'énorme bâtiment. George Whitney a acheté les bains Sutro en 1952 au petit-fils de Sutro et en 1966, le site a été vendu à des promoteurs immobiliers qui ont commencé la démolition afin qu'ils puissent construire des appartements de grande hauteur. Un incendie a rapidement mis fin aux travaux de démolition et a ainsi mis fin aux 80 ans d'histoire des bains Sutro.

    Aujourd'hui, vous pouvez explorer les vestiges des bains Sutro et imaginer l'élégance de la vie ici au tournant du siècle. Les bains sont devenus une partie de la zone de loisirs nationale du Golden Gate en 1973 et sont toujours populaires pour les valeurs pittoresques et récréatives reconnues par Adolph Sutro il y a plus de 100 ans.

    Adolph Sutro a découvert pour la première fois le futur site de sa maison de Sutro Heights en mars 1881 lors d'une visite avec sa fille Emma à la maison de Samuel Tetlow. La légende raconte que Sutro était tellement fasciné par le site qu'il a fait un dépôt de 1 000 $ (sur un prix de vente total de 15 000 $) pour le chalet et 1,65 acre attenant l'après-midi même. Sutro a acquis les 21,21 acres adjacents au chalet ainsi que 80 acres de terres riveraines bordant Fort Miley et une partie du futur Lincoln Park. Ce terrain comprenait The Cliff House.

    La rénovation du chalet par Sutro a conservé son apparence relativement modeste, démentant sa propriété par un homme de la richesse et de la stature de Sutro. Contrairement à sa retenue lors de la rénovation du chalet, Sutro a concentré ses efforts sur le développement immédiat de jardins élaborés qui finiraient par couvrir le site de vingt acres.

    Jusqu'au début des années 1920, les jardins sont restés en relativement bon état. L'état des jardins a décliné après que le Dr Emma Sutro Merritt a cédé l'entretien à la ville en 1933, et il s'est accéléré après sa mort en 1938. En 1976, la ville de San Francisco a transféré la propriété de Sutro Heights au National Park Service, à gérer dans le cadre de la zone de loisirs nationale du Golden Gate. Depuis lors, les efforts de gestion du National Park Service ont tenté d'identifier et de préserver les éléments historiques restant sur le site.

    Sutro Heights continue aujourd'hui d'offrir un espace ouvert pour la promenade ou d'autres formes de loisirs passifs, mais présente une apparence plus simple qu'à son apogée. L'entrée principale du parc Sutro Heights sur l'avenue Point Lobos est marquée de chaque côté par des lions statuaires qui sont des reproductions des originaux. Palm Avenue, la large promenade, est encore en partie bordée de palmiers. Des groupements intermittents d'arbres et d'arbustes - de rares rappels des arrangements de plantation complexes de Sutro - survivent encore, tout comme la maison du puits. Il y a encore des vues sur l'océan et la côte environnante depuis le parapet semi-circulaire situé à l'extrémité ouest du site, et à intervalles le long du côté océanique du parc.

    L'histoire et l'importance du quartier historique d'Adolph Sutro :
    extraits du registre national des lieux historiques
    Formulaire de candidature préparé en 2000
    James P. Delgado, Denise Bradley, Paul M. Scolari, Stephen A. Haller
    Pour lire le texte intégral de cet article, cliquez ici.


    A propos du bâtiment

    En avril 1824, la Chambre des communes accepta de payer 57 000 £ pour la collection de photos du banquier John Julius Angerstein. Ses 38 images étaient destinées à former le noyau d'une nouvelle collection nationale, pour le plaisir et l'éducation de tous. Les photos ont été exposées dans la maison d'Angerstein au 100 Pall Mall jusqu'à la construction d'un bâtiment dédié à la galerie.

    La taille du bâtiment - la maison d'Angerstein - a été comparée défavorablement à d'autres galeries d'art nationales, comme le Louvre à Paris, et ridiculisée dans la presse.


    Édifice Wilkins - Histoire

    Carlsbad, Californie (9 octobre 2020) &mdash Sound United LLC , société mère de Denon , Polk Audio , Marantz , Definitive Technology , Classé et Boston Acoustics , a annoncé aujourd'hui avoir finalisé l'acquisition de Bowers & Wilkins, l'un des principaux concepteurs et fabricants d'enceintes audio de luxe, d'écouteurs, produits d'installation personnalisés, haut-parleurs sans fil et systèmes audio de marque sur les marchés de l'automobile et de la télévision.

    &ldquoL'acquisition de Bowers & Wilkins combine son expertise de pointe en matière de conception acoustique, d'ingénierie et de fabrication dans la catégorie premium avec l'échelle Sound United, son sens technique et la portée des consommateurs pour assurer que Bowers & Wilkins prospère à l'avenir », a déclaré Kevin Duffy, PDG de Sound United. &ldquoSound United a fait ses preuves en protégeant avec enthousiasme chacune de ses marques&rsquo les identités uniques et les compétences de base, et notre approche avec Bowers & Wilkins ne sera pas différente. En fait, nous pensons que l'ensemble du portefeuille bénéficiera de l'ajout de Bowers & Wilkins, qui à son tour se traduit par de nouveaux produits, technologies et opportunités passionnants pour nos consommateurs, distributeurs, revendeurs et tous les passionnés d'audio du monde entier.&rdquo

    Geoff Edwards assurera la continuité en devenant président de la marque Bowers & Wilkins chez Sound United. L'acquisition comprend tous les accords de distribution et de licence tiers dans le monde en vertu desquels les produits audio haut de gamme Bowers & Wilkins sont actuellement vendus. Investir dans des marques supplémentaires permet à Sound United de mieux innover dans les catégories de produits, les ensembles de fonctionnalités, les partenaires technologiques et les segments de consommateurs. Dans le cadre de l'acquisition, Sound United est désireux de soutenir le développement de nouveaux produits Bowers & Wilkins pour soutenir la position de la marque sur le marché de l'audio acoustique domestique haut de gamme.

    &ldquoCette acquisition représente une nouvelle ère pour Bowers & Wilkins et offre une nouvelle opportunité de se concentrer sur ce que nous faisons le mieux, en construisant les meilleurs haut-parleurs de l'industrie&rsquo,&rdquo a déclaré Geoff Edwards, PDG de Bowers & Wilkins. &ldquoNous sommes impatients de combiner nos organisations et de faire partie du portefeuille de marques audio haut de gamme le plus solide du secteur.&rdquo

    Sound United est une société de portefeuille de la société de capital-investissement basée à Boston Charlesbank Capital Partners, LLC. Houlihan Lokey a été le conseiller financier exclusif de Bowers & Wilkins.

    À propos de Sound United

    Sound United a été fondée en 2012 avec une mission simple : apporter de la joie au monde à travers le son. Aujourd'hui, nous sommes l'une des plus grandes sociétés audio de portefeuille au monde et abritons plusieurs marques audio légendaires&mdashDenon®, Marantz®, Polk Audio, Classé, Definitive Technology, HEOS et Boston Acoustics®. Chaque marque possède sa propre philosophie et une approche unique pour donner vie au divertissement à domicile.

    Avec des siècles d'expérience collective, Sound United supervise la conception et la fabrication d'une gamme diversifiée de produits audio haut de gamme, notamment des haut-parleurs, des barres de son, des récepteurs AV, des haut-parleurs sans fil, des amplificateurs, des platines et des écouteurs. Nous créons des expériences d'écoute distinctes et mémorables pour un large éventail de consommateurs dans plus de 130 pays. Pour plus d'informations sur Sound United et notre mission, veuillez visiter www.soundunited.com.

    À propos de Bowers & Wilkins

    Bowers & Wilkins, fondée au Royaume-Uni en 1966, est à la pointe de la technologie audio haute performance depuis plus de 50 ans. Bowers & Wilkins conçoit et fabrique des haut-parleurs de précision pour la maison, des écouteurs, une installation personnalisée et des produits audio de voiture performants qui établissent de nouvelles normes en matière d'innovation et de qualité sonore, remportant d'innombrables récompenses et distinctions des plus grands studios d'enregistrement et musiciens du monde. La réputation de Bowers & Wilkins est basée sur la poursuite inébranlable du meilleur son possible et une expérience d'écoute musicale insurpassable. En savoir plus sur www.bowerswilkins.com.

    Clause de non-responsabilité
    Les déclarations contenues dans ce communiqué de presse qui ne sont pas des déclarations de faits historiques comprennent des déclarations prospectives concernant des événements futurs ou les performances financières futures de la société. Nous souhaitons vous avertir que ces déclarations ne sont que des prédictions et que les événements ou les résultats réels peuvent différer sensiblement. Les déclarations prospectives impliquent un certain nombre de risques et d'incertitudes concernant les conditions concurrentielles et sectorielles, les approbations réglementaires, les approbations des actionnaires de toute transaction, les impacts sur le marché de l'acquisition proposée, les impacts sur la chaîne d'approvisionnement et les distributeurs de l'acquisition proposée, la capacité de lancer des produits à temps et activer de nouveaux ensembles de fonctionnalités, l'acceptation par le marché des produits et des plans de distribution de l'organisation combinée, les risques de litige, les changements technologiques, le développement des normes de l'industrie et d'autres facteurs liés aux activités de l'entreprise. La Société se réserve tous ses droits.


    Histoire et faits : ce que vous devez savoir sur Ellicott City

    Ellicott City a été frappée par des pluies intenses et des inondations samedi soir lors d'une tempête qui a tué deux personnes et causé des destructions massives dans le quartier du centre-ville. Avant la ville du comté de Howard, le Maryland a attiré l'attention nationale pour sa tragédie liée aux conditions météorologiques, les touristes et les passionnés d'histoire l'ont reconnu comme un lieu incontournable pour le charme d'une petite ville.

    La communauté non constituée en société se trouve sur la rive ouest de la rivière Patapsco et à environ 10 miles de la métropole de Baltimore. La communauté de plus de 65 000 personnes propose des visites de chemins de fer et de bâtiments historiques, une variété de restaurants et de petites entreprises.

    Voici quelques autres faits clés sur l'endroit avec la "Charming Historic American Main Street".

    • Prononciation : Ellicott (ELL-eh-kit) Ville
    • Population : 65 834, selon le recensement américain de 2010
    • Ellicott City a été nommé l'un des meilleurs endroits où vivre par CNN Money en 2010 et Money Magazine en 2006.
    • La communauté a été établie par l'industrie meunière à la fin des années 1700. Les frères quakers Joseph, Andrew et John Ellicott ont fondé Ellicott's Mills après avoir acheté des terres à l'ouest de Baltimore en 1772, selon un récit historique de 1865 de Martha Ellicott Tyson. Les moulins ont moulu du blé et d'autres céréales après que les frères eurent persuadé les agriculteurs locaux de ne pas planter de tabac.
    • Les colons ont appelé la région "The Hollow" pour la vallée caractérisée par des collines escarpées, selon Ellicott Tyson.
    • L'usine Wilkins-Rogers produit de la farine de marque Washington sur le site d'origine du moulin Ellicott. L'usine est le seul moulin à farine restant dans le Maryland, selon le tourisme du comté de Howard.
    • Le Baltimore & Ohio Railroad Museum possède une gare historique dans la ville. Le musée, situé à Baltimore, présente "la collection de chemins de fer américains la plus ancienne et la plus complète au monde", selon la page Web du site. L'emplacement d'Ellicott City est la plus ancienne gare des États-Unis, avec un dépôt construit en 1831.
    • Un train de charbon a déraillé dans la communauté en 2012, tuant deux femmes qui étaient assises sur le pont qui transportait les voies sur la rue Main le long de la rivière Patapsco. Un rail cassé a été blâmé pour l'incident.
    • La ville abrite le parc historique de Banneker, un parc de 142 acres et un musée dédié à Benjamin Banneker qui était un scientifique afro-américain de premier plan à la fin des années 1700, l'école Ellicott City Colored, la première école construite avec des fonds publics dans le comté de Howard pour les étudiants de color et l'Elkridge Furnace Inn, un arrêt sur le chemin de fer clandestin.
    • Banneker et Andrew Ellicott ont été choisis pour arpenter les limites de la nouvelle capitale américaine à Washington D.C. en 1791.
    • Lew Wallace, un général de l'armée de l'Union, s'est reposé à Ellicott City pendant la guerre civile, selon le comté de Howard. Wallace est connu pour avoir écrit « Ben-Hur : A Tale of Christ » en 1880.
    • Les inondations de samedi ont été les pires depuis la tempête tropicale Agnès en 1972, ont déclaré des habitants. La communauté est sujette aux inondations en raison de sa proximité avec la rivière et des formations rocheuses granitiques escarpées.
    • Un poteau en bois sous le pont transportant les automobilistes sur la rivière Patapsco est parsemé de marqueurs indiquant les crêtes les plus élevées enregistrées sur la rivière.

    Le journaliste du Baltimore Sun, Kevin Rector, a contribué à cet article.


    AFFAIRE DE HARCÈLEMENT SEXUELLE RÉGLÉE À WILKINS

    Le président de la Chambre des délégués de Virginie, S. Vance Wilkins Jr., R-Amherst, a payé au moins 100 000 $ l'année dernière pour régler une plainte de harcèlement sexuel déposée par une femme qui a déclaré qu'il lui avait fait à plusieurs reprises des avances importunes dans le complexe d'entrepôts où se trouvait son bureau législatif. , selon des sources proches du règlement.

    Wilkins, 65 ans, est parvenu à un règlement à l'amiable avec Jennifer L. Thompson, 26 ans, ancienne employée de bureau chez Wilkins Construction Co., juste à l'extérieur de cette petite ville de Virginie centrale qui a été la base politique du républicain pendant 24 ans au général Assemblée. Wilkins a vendu l'entreprise de construction des années plus tôt mais avait conservé son bureau législatif dans le même complexe.

    Les deux principaux officiers de l'entreprise de construction ont déclaré que Thompson avait décrit une série d'avances sexuelles importunes de la part de Wilkins, qui se sont déroulées sur plusieurs semaines au début de l'été dernier, notamment en la pelotant et en la clouant contre des meubles de bureau. Les amis et les partisans de Thompson ont déclaré que la taille du règlement reflétait la gravité de sa plainte contre Wilkins. Thompson n'a pas officiellement déposé de plainte et ses allégations n'ont pas été jugées par un tribunal de première instance.

    L'avocat de Wilkins, Anthony F. Troy, a publié jeudi une déclaration au nom de l'orateur, affirmant que Wilkins " nie toute allégation faite par (Thompson) et au-delà qu'elle ne commente pas ".

    Dans le cadre du règlement, Wilkins, Thompson et leurs avocats, ainsi que plusieurs autres personnes familières avec l'affaire, ont signé un accord de confidentialité qui leur interdisait d'en discuter.

    Deux sources proches du règlement ont déclaré qu'il s'élevait à au moins 100 000 $, mais pas beaucoup plus.

    "C'est quelque chose qui ne devrait pas être balayé sous la table", a déclaré Donald L. Branscome, qui en 1991 a acheté la société de construction de ponts et de routes fondée par le père de Wilkins. "Il est le président de la Chambre, écrivant des lois et parlant du caractère moral et des valeurs familiales. Et puis il va et attrape cette fille. Il devrait avoir lui-même des valeurs familiales.

    Le président de Wilkins Construction Co., Donald R. Cantore, a déclaré qu'il avait confronté Wilkins au sujet des allégations de Thompson et que Wilkins les avait catégoriquement niées.

    "Mais je ne l'accepterais pas", a déclaré Cantore. "Je lui ai dit qu'il était persona non grata à mes yeux."

    Le père de Thompson, Harvey Woodrow Thompson Jr., a déclaré que sa fille lui avait parlé en termes généraux du harcèlement allégué, ajoutant qu'elle était toujours secouée par ce qui s'était passé.

    "Cela a eu un très mauvais effet", a déclaré Thompson. "C'était horrible. Il s'est mis sur elle. C'est dur quand ça la suit tous les jours."

    Les allégations de harcèlement de Jennifer Thompson et le règlement qui en a résulté ont fait l'objet de discussions dans cette communauté très unie pendant des mois, selon un certain nombre de chefs d'entreprise et de travailleurs. Wilkins Construction emploie plus de 50 personnes et l'orateur a un large cercle de connaissances locales, dont plusieurs ont déclaré avoir entendu parler de la plainte de Thompson. En outre, la famille et les amis de Thompson, dont plusieurs vivent dans l'enclave des cols bleus de Madison Heights, à proximité, ont déclaré avoir entendu parler de sa plainte et du règlement à l'amiable.

    Wilkins est une figure formidable dans ces régions, non seulement en raison de sa longévité au pouvoir, mais aussi en raison de l'énorme pouvoir politique qu'il exerce dans tout l'État en tant que président de la Chambre des 100 membres, qui compte une majorité républicaine de 64 membres. Wilkins a passé deux décennies à construire cette majorité presque à lui seul, et ses collègues du GOP l'ont récompensé en l'élisant président en 2000, après que les républicains eurent capturé la maison d'État pour la première fois dans l'histoire de la Virginie.

    Lorsqu'un journaliste a informé Wilkins la semaine dernière qu'un article était en cours de préparation sur lui et Thompson, la première réponse de Wilkins a été : « Que dit-elle ? Qu'est-ce qu'elle dit ?"

    Il a refusé de répondre aux questions liées aux allégations de harcèlement et au règlement à l'amiable, notamment s'il pensait que l'affaire avait nui à son leadership à la Chambre.

    Cantore a déclaré qu'il avait appris les griefs de Thompson au début du mois d'août, à son retour de vacances et qu'un collègue lui avait dit que Thompson était désemparé et qu'il devrait lui parler.

    "Je l'ai assise et elle m'a dit qu'il l'avait accostée sexuellement à plusieurs reprises", a déclaré Cantore en touchant Thompson de manière inappropriée et en l'épinglant contre des meubles de bureau à différentes occasions cet été-là. Thompson, qui n'était en poste que depuis quelques mois, a déclaré à Cantore que Wilkins avait dit que personne ne la croirait si elle accusait le président de la Chambre d'inconduite, a ajouté Cantore.

    Cantore a déclaré que Thompson lui avait également dit que Wilkins faisait généralement des avances le vendredi, lorsque, en raison d'un accord de partage d'emploi avec une autre secrétaire, elle était seule au bureau.

    Ronnie L. Morris, chauffeur et directeur de magasin de l'entreprise, a déclaré avoir vu Wilkins agir de manière inappropriée envers Thompson, mais il a refusé de donner des détails. Cantore a déclaré que Morris était l'employé qui l'avait encouragé à s'asseoir avec Thompson.

    Branscome a déclaré qu'il croyait l'histoire de Thompson, racontée par Cantore, et qu'ils avaient rapidement consulté un avocat, Harris D. Butler III de Richmond, un expert en droit de l'emploi et du travail.

    Selon Cantore et d'autres sources, Butler a engagé un détective privé pour vérifier l'exactitude de l'histoire de Thompson et a ensuite rédigé une plainte civile contre Wilkins, alléguant qu'il y avait des preuves que l'orateur avait commis une agression sexuelle.

    Des sources proches de l'accord de règlement - il a été signé par huit à 10 personnes - ont déclaré que Thompson voulait poursuivre des accusations criminelles contre Wilkins, mais que Butler l'a dissuadé, affirmant qu'un tel procès aurait été trop long, avec des charges beaucoup plus lourdes. de preuve qu'une éventuelle affaire civile.

    Selon les termes du règlement, Wilkins a quitté son bureau dans le complexe de l'entreprise de construction, a déclaré Cantore. Wilkins a demandé à Cantore et Branscome d'accepter de garder l'affaire confidentielle, mais les deux responsables de l'entreprise ont refusé, ont-ils déclaré.


    Le salon de thé renaît des cendres de Younkers et devient un lieu d'événements moderne

    PROCHE

    Le salon de thé historique a rouvert ses portes en tant qu'espace événementiel au dernier étage du bâtiment Wilkins, l'ancienne maison du grand magasin Des Moines Younkers du centre-ville.

    Acheter une photo

    À l'intérieur du salon de thé rénové, décoré et restauré pour imiter l'apparence de l'espace dans les années 1920 et 1930, au sixième étage du bâtiment Wilkins et ancienne maison du grand magasin Younkers, le mercredi 6 septembre 2017, à centre-ville de Des Moines. (Photo : Kelsey Kremer/The Register) Acheter une photo

    Plus de trois ans après qu'un incendie a presque détruit l'emblématique restaurant du centre-ville de Des Moines, l'ancien salon de thé Younkers a un nouveau look et une nouvelle mission.

    Autrefois salle de bal et lieu de déjeuner connu pour ses hamburgers rares, sa salade de poulet et ses petits pains à la cannelle, The Tea Room a rouvert ses portes en tant qu'espace événementiel pour les réceptions, les fêtes, les galas et les réunions.

    Fini les rideaux fleuris et les lourds tapis sombres, les murs sombres et l'éclairage orné. Ils ont été remplacés par des couleurs claires et un décor minimal.

    Il y a eu des années de négligence après la fermeture du grand magasin Younkers en 2005 et la fermeture du bâtiment. Puis est venu l'incendie dévastateur de 2014 qui a presque effacé toute la gloire restante du salon de thé historique.

    Rebaptisé The Tea Room – le nom Younkers maintenant disparu – le lieu a accueilli son premier événement officiel la semaine dernière.

    "C'est bien au-delà de ce que je pensais que cela pourrait être", a déclaré Katy Nelson, qui exploite le lieu avec son père, Mark Nelson, grâce à un partenariat avec le propriétaire du bâtiment Blackbird Investments. « Entrer ici pour la première fois en juillet dernier (2016), c'était un gâchis. »

    Le salon de thé occupe tout le dernier étage du Wilkins Building de six étages situé dans les rues Seventh et Walnut.

    Autrefois la moitié du grand magasin Younkers, le bâtiment Wilkins a été épargné du pire de l'incendie de 2014, qui a rasé son bâtiment jumeau à l'est. Un trou géant existe toujours là où se trouvait autrefois ce bâtiment.

    Katy et Mark Nelson, la fille et le père de l'équipe propriétaire de Scenic Route Bakery, créent une nouvelle entreprise qui gérera le salon de thé historique Younkers. (Photo : Angelo Rossi/Spécial The Register)

    Mais les dommages causés par la fumée et l'eau ont laissé le salon de thé en ruine et carbonisé.

    L'Alexander Co. de Madison, Wisconsin, rénovait le bâtiment au moment de l'incendie. The historic building restoration company considered resuming work but ended up selling the property to Blackbird in 2015. The Des Moines-based developer assembled a team from Neuman-Monson Architects, Weitz Co. construction and Modus Engineering to finish the job.

    It partnered with the Nelsons, who own and operate Scenic Route Bakery in the East Village, to manage the space.


    Voir la vidéo: The Only Watch You Really Need is this Casio Edifice. EFV-110D Review. The Best Watch under $100